Pub Facebook : Les 6 erreurs à ne pas commettre
Loading...

Pub Facebook : Les 6 erreurs à ne pas commettre

Home/Facebook/Pub Facebook : Les 6 erreurs à ne pas commettre

Pub Facebook : Les 6 erreurs à ne pas commettre

Si vous avez déjà essayé de créer des publicités Facebook pour votre entreprise ou pour vos clients, vous vous rendez compte que derrière le terme commun de « pub Facebook » se cache une machine très complexe. Facebook laisse entre nos mains une des plateformes publicitaires les plus robustes sur le marché.

Elle peut s’avérer très efficace et nous apporter un retour sur investissement à moindre prix. Surtout que le marché Français n’est pas encore très compétitif (on peut profiter des prix encore très bas par rapport aux Etats-Unis).

pub Facebook

Toutefois, pour une personne qui débute dans la pub facebook, il peut être frustrant de découvrir à quel point le processus d’essais, d’erreurs et d’apprentissage est compliqué au début. Principalement lorsqu’on met le vrai argent en jeu.

Ne vous inquiétez pas, tout le monde passe par là. Le principal est de tirer les leçons de nos erreurs et ne jamais abandonner.

Quand j’apprenais la pub Facebook, je commençais toujours avec des petits budgets. Je rajoutais seulement quand je voyais que la publicité convertissait comme je le souhaitais. Cette technique je l’applique toujours au début de mes campagnes, dans la période de tests et d’analyses.

Dans cet article je vais vous donner l’essentiel des erreurs le plus les plus fréquentes dans la pub Facebook que nous commettons tous au début.

Erreur Pub Facebook nr 1 : Cibler trop large

Vous serez probablement d’accord avec moi si je dis que le ciblage est une partie essentielle de la publicité Facebook.

Si nous ciblons mal, même avec les plus beaux visuels au monde, nous n’arriverons pas à nos objectifs.

Nous pouvons choisir à qui et où exactement nous souhaitons montrer notre pub Facebook.

Malgré la supression récente de 5 000 critères de ciblage publicitaire fondés sur l’ethnie et la religion, il nous reste encore énormément de choix de cibles potentielles. 

C’est très bien…

ou peut-être pas?

Oui, la plateforme met à disposition une énorme palette des intérêts mais elle ne nous explique pas comment les utiliser.

Quand nous commençons notre aventure avec Ad Manager sur Facebook, nous sommes très contents de retrouver nos cibles facilement.

On a tendance à en ajouter le maximum possible (pour ne pas omettre quelques prospects potentiels !)

C’est une erreur…

Je vous explique pourquoi :

Car dans beaucoup de cas vous vous faites vous même de la concurrence, en essayant de montrer votre publicité aux mêmes personnes qui sont dans la même cible.

Qu’est ce qui se passe si vous vous faites de la concurrence ? Le prix augmente… et oui, Facebook c’est le système d’enchères.

Celui qui paye plus aura plus de visibilité (on peut essayer de le contourner bien évidemment mais ce n’est pas le sujet de cet article)

Regardez :

ciblage trop large pub Facebook

Maintenant nous enlevons un critère que nous aurions probablement tendance à ajouter si nous vendons des produits de yoga.

yoga pants

Vous comprenez ? C’est un chevauchement d’audience. Quand il est supérieur à 20 % il faut essayer d’exclure ces audiences l’une de l’autre pour que votre prix n’augmente pas inutilement.

Essayez d’être précis dans votre ciblage. Pensez non seulement à qui vous voulez montrer vos publicités mais également à qui vous ne souhaitez pas les montrer.

shopping en ligne audience large facebook

Comme dans cet exemple :

shopping en ligne

Quand nous ciblons très large et très général, il ne faut pas s’étonner que des profils qui ne correspondent pas à notre cible atterrissent sur notre page.

Erreur Pub Facebook nr 2 : Ciblage trop restreint dans la pub Facebook

Quand je vous ai parlé du ciblage large, je voulais plutôt dire de ne pas mettre tous les oeufs dans le même panier. De ne pas rester trop généraliste.

La deuxième erreur c’est de trop restreindre notre ciblage. Pourquoi?

Car la plateforme publicitaire est basée sur machine learning. En conséquence elle apprend avec le temps et avec les résultats.

C’est pourquoi il faut lui laisser un peu de données avec lesquelles elle va essayer de trouver les personnes les plus susceptibles de réaliser l’action demandée (que ce soit une conversion, une interaction ou autre).

Le truc, c’est que vous aurez besoin d’une audience suffisante pour que Facebook puisse corriger ou optimiser automatiquement les campagnes.

Une audience de moins d’un millier de personnes n’est pas suffisante.

Erreur Pub Facebook nr 3 : Votre impatience

Et bien oui, quand nous mettons l’argent sur la table et que nous ne voyons pas de résultats tout de suite, les mains nous brûlent pour changer les choses.

On va essayer de corriger la cible, l’image ou peut-être le texte.

Non, laissez la machine tourner. Il lui faut au moins atteindre 100 personnes pour qu’elle commence à s’optimiser et trouver les personnes qui vont faire l’action.

Le mieux c’est d’avoir 50 conversions par semaine pour que Facebook optimise bien votre publicité.

La plateforme nous l’indique clairement :

capture d'écran de Facebook qui indique le nombre de conversions

Erreur Pub Facebook nr 4 : Ne pas diviser le bureau et le mobile

Quand on nous commençons à créer nos premières pubs Facebook nous avons également tendance à laisser tout en automatique. Surtout les placements, puisque Facebook nous incite à faire ainsi :

recommandation placements pub facebook

Mais pourquoi ne pas le diviser quand on a le choix ?

Et je dirai même qu’il faut le faire, surtout si nous souhaitons que les clients achètent chez nous. J’en ai déjà parlé dans un autre article  mais je vais le répéter car je trouve cette information importante.

Selon une étude l’objectif conversion fonctionne mieux sur ordinateur et tout objectif qui vise la visibilité et notoriété de la marque marche mieux sur mobile.

Plus encore, si on nous ne le divisons pas, Facebook va optimiser notre publicité sur le placement où il va y avoir plus de clics. Bien évidemment les utilisateurs utilisent principalement Facebook depuis le mobile, la plateforme va montrer notre publicité sur les smartphones, même si on reçoit plus de conversions depuis le desktop !

Le CTR a été plus bas mais il y a eu plus de conversions que sur le mobile. Si je n’avais pas partagé les deux, Facebook aurait envoyé davantage de publicité sur le mobile que sur l’ordinateur.

C’est pourquoi il ne faut pas oublier le point suivant qui est TRES important.

Erreur Pub Facebook nr 5 : Ne pas analyser les résultats.

Parfois, laisser Facebook optimiser nos publicités à notre place peut marcher, surtout si notre objectif est la notoriété de la marque. Cependant, il ne faut pas oublier que la plateforme publicitaire de Facebook est seulement une machine. Elle ne pourra dans un aucun cas nous remplacer.

C’est pourquoi il est si important de tester et ANALYSER ensuite. Si nous voulons avancer dans nos résultats, il faut connaître nos chiffres. 

Vous devez savoir si votre publicité convertit. Si tout dans votre tunnel marche bien. Il ne faut pas se limiter seulement aux Gestionnaire de Publicités.

Il faut tout prendre en compte. 

Quand vous constatez beaucoup de clics sur votre publicité, un bon CTR mais que les utilisateurs ne convertissent pas, il faut se demander si votre page de destination est bien conçue. Parfois, il suffit qu’elle charge un peu trop longtemps pour que les personnes abandonnent.

Vous pouvez le tester avec Google pour le chargement sur le mobile et desktop.

test my site

Ou bien votre publicité ne correspond pas à votre page de destination, les utilisateurs ne s’y retrouvent pas. Le mieux est d’utiliser les mêmes couleurs ou les mêmes images que dans votre pub Facebook.

Voici un exemple de Hubspot :

pub Facebook HubSpotLanding page Hubspot

Erreur Pub Facebook nr 6 : Laisser toujours les placements automatiques

Ah ces automatisations de Facebook… encore une fois, je vais vous dire de ne pas se fier à ce que Facebook vous recommande à chaque fois.

Car ils sont malins, ils nous recommandent de mettre tous les placements. Vous avez probablement remarqué qu’ainsi l’audience augmente.

Le prix à dépenser également, car on nous voudrions  atteindre tout le monde. Mais, ce qui n’est pas très clairement indiqué c’est qu’il faut changer les dimensions de nos graphiques. Sinon on nous allons nous retrouver avec notre pub Facebook coupée à moitié…

C’est encore une raison pour laquelle, il vaut mieux à chaque fois isoler nos publicités, également en termes de placements. Car les différents placements peuvent mieux marcher avec de différents types de format.

Exemple?

Colonne de droite :

colonne de droite

C’est un placement idéal pour un carrousel ou une publicité de reciblage.

Inutile de mettre beaucoup de texte car on y prête moins attention. Pourtant, les publicités avec des produits qui ont déjà été consultés sur un site e-commerce s’inscrivent parfaitement dans la démarche de reciblage qui est discret, mais suit l’utilisateur.

Conclusion

Maîtriser la pub Facebook prend beaucoup de temps. Surtout que la plateforme ne cesse de se mettre à jour et d’ajouter de nouvelles fonctionnalités. C’est pourquoi , cela vaut vraiment la peine d’investir dans les expériences des autres et d’en tirer des enseignements.

Dans mon parcours avec la pub Facebook j’ai pu constater les erreurs le plus communes que les marketeurs font (et que j’ai fait bien évidemment aussi) :

  • l’erreur de cibler trop large et être ainsi trop généraliste
  • l’erreur de cibler trop petit
  • ne pas savoir attendre pour que Facebook optimise et s’autocorrige tout seul
  • ne pas diviser le bureau et mobile
  • ne pas analyser et en tirer les conclusions
  • laisser toujours les placements automatiques

Rien de tout cela n’est facile. C’est pourquoi ces erreurs sont si courantes. Le plus important est de travailler toujours notre technique et tirer les leçons de nos erreurs.

Si vous avez trouvé cet article utilise n’hésitez pas de le partager autour de vous, peut-être il pourra aider aussi à quelqu’un de votre entourage.

à bientôt sur mon blog !

Maria

accueil-Maria-Wejman-3

Je m’appelle Maria Wejman et je travaille comme consultante en publicité Facebook.
Je gère des campagnes Facebook et je donne des formations aux entreprises qui souhaitent augmenter leur chiffres d’affaires grâce à la publicité Facebook.

Aimez-vous recevoir des cadeaux ?
Recevez mes conseils marketing et plein de motivation directement dans votre boîte mail !
En m’inscrivant à la newsletter j’accepte de recevoir à mon adresse e-mail des informations sur les nouveaux articles, promotions, produits et services de Maria Wejman. Je sais que je pourrai me retirer à tout moment consentement. MailChimp ( en savoir plus )
By |2018-10-15T18:31:31+00:00octobre 3rd, 2018|Facebook|0 Comments